Publié par

Gentiane

gentiane

Gentiana lutea, de son nom plus latin, la gentiane appartient à la famille des Gentianacées, des plantes originaires des Alpes ainsi que des régions montagneuses ibériques et des Balkans. L’espèce sauvage, croissant à partir de 700 mètres, est de nos jours menacée et fait l’objet d’une protection dans certains pays.,

Désormais cultivée à partir de semis ou de divisions de ses puissantes racines, la gentiane offre un goût des plus puissants. Outre son utilisation dans la préparation d’apéritifs célèbres, la gentiane présente des vertus thérapeutiques en matière de phytothérapie.

L’histoire de la gentiane :

La gentiane jaune aurait déjà été utilisée au 2 ème siècle avant J.C, si l’on en croit les dires de Gentius, roi d’Illyrie, qui mettait déjà en avant à l’époque ses vertus bienfaisantes.

Les composants de la gentiane :

  • La gentiane contient de nombreux principes amers dont la principale, la gentiopicroside, ainsi que de l’amurogentine, une autre molécule, qui bien qu’en quantité moindre, possède une saveur amère 3000 fois plus puissante que la précédente.
  • Les autres constituants présents dans la racine se résument à la gentianose, l’inuline ainsi que des acides phénoliques.

Les vertus de la gentiane :

  • Tout d’abord, la gentiane est capable de stimuler le récepteur gustatif lié à la saveur amère, provoquant ainsi une augmentation à la fois des sécrétions salivaires et gastriques. La gentiane, prise sous forme de teinture-mère, à raison de 2 à 5 gouttes avant les repas, permet de stimuler l’appétit tout en améliorant les fonctions digestives.
  • Le travail de l’estomac peut être ainsi soulagé de par une augmentation concomitante des sécrétions gastriques, les flatulences ainsi que les problèmes de digestion diminués : la gentiane demeure souvent utilisée comme tonique digestif chez les personnes âgées et reste un traitement de référence en cas de troubles hépatiques, biliaires et digestifs.
  • La gentiane, prise sous forme de décoction, à raison de 25 ml 3 à 5 fois par jour, peut entrer dans le traitement de l’anémie liée à une carence en fer et permet de moduler les règles abondantes, évitant de ce fait les pertes accrues de fer.

Des espèces de gentiane voisines :

La gentiane japonaise, Gentiana scabra, ainsi que gentiana macrophylla, toutes deux appartenant également à la famille des Gentianacées, possèdent une saveur amère et reste utilisées en phytothérapie pour leurs même vertus communes.