Publié par

Gaulthérie

Gaulthérie

La gaulthérie Procumbens, dite « couchée », également appelée bruyère du Canada ou thé du Canada est une plante de la famille des Ericaceae, originaire du Nord des Etats-unis et du Canada.

C’est un médecin-botaniste du Roi au Québec, qui la fit découvrir au non moins célèbre naturaliste Carl von Linne. Son feuillage toujours vert lui a valu également son surnom anglais de « Wintergreen ». En juin, l’arbuste se charge de fleurs blanches qui deviendront des petites baies rouges, comestibles tout comme ses feuilles.La plante est souvent utilisée pour ses vertus toniques, stimulantes, astringentes, aromatiques et diurétiques.

L’histoire de la gaulthérie 

La gaulthérie a longtemps été utilisée dans divers rites afin de se protéger du « mauvais sort » : une plante placée dans chaque coin de la maison garantissait à ses habitants au Moyen-âge une défense contre les envoûtements.
De nos jours, les feuilles sont utilisées en infusion, notamment au Canada, pour leurs vertus astringentes, toniques et anti-diarrhéiques. Ses baies ajoutées au brandy le parfument délicieusement.
C’est au 19ème siècle, en Amérique du Nord, que son huile essentielle fut extraite pour la première fois par distillation à la vapeur : l’essence de Wintergreen était née.

Que contient l’huile essentielle de gaulthérie ?

Son constituant majeur, isolé par W.Procter et A.Cahours, est le salicylate de méthyle qui, une fois hydrolisé, donne l’acide salicylique : la plante peut renfermer jusqu’à 99% de salicylate de méthyle. De couleur jaune pâle à rosâtre (suivant sa provenance), l’odeur de cette huile essentielle est très caractéristique : camphrée, aux notes de cuir, voir quelques soupçons d’odeur caramélée. La gaulthérie renferme également un autre principe actif : le gaulthérilène.

Les utilisations de l’huile essentielle de gaulthérie 

  • L’huile essentielle de Gaulthérie est un anti-inflammatoire naturel par excellence, qui peut être utilisée en massage pour toutes les pathologies musculaires articulaires douloureuses : arthrose, tendinites, entorse, lumbago, goutte, polyarthrite, épicondylites.
  • Elle est antirhumatismale, antispasmodique et parfaite pour régénérer le foie, notamment en cas de séquelles ou de petites insuffisances hépatites.
  • Elle a toute sa place en tant que diurétique, vasodilatateur et hypotenseur et peut soulager certains eczémas inflammatoires.
  • Cette huile essentielle sert à aromatiser les dentifrices, en association avec la menthe ou l’eucalyptus.

Ses principales précautions 

  • Son huile essentielle peut être irritante, si elle est utilisée à l’état pur: il est recommandé de la diluer à 20 % dans une huile végétale (1 goutte pour 10 gouttes).
  • Elle est contre indiquée chez les personnes sous traitement anticoagulant : le salicylate de méthyle qu’elle renferme a la même action que l’aspirine (1 ml d’HE de Gaulthérie odorante correspond à 1,4 g d’aspirine)
  • Cette huile essentielle est contre-indiquée chez la femme enceinte ou allaitante ainsi que chez les enfants de moins de 6 ans.