Publié par

Erigeron

Erigeron

Egalement appelée vergerette du Canada, Erigeron canadensis syn. Conyza canadensis, de son nom scientifique, cette plante herbacée annuelle rudérale appartient à la famille des Astéracées.

Ses feuilles étroites, lancéolées, à grappes de petits capitules blancs se transforment en touffes blanches soyeuses. Originaire du nord de l’Amérique, bien que très répandue de nos jours dans les Amériques ainsi qu’en Europe, elle prospère en général sur les jachères. Ses parties aériennes présentent un intérêt en phytothérapie de par les nombreux constituants qu’elle renferme.

L’histoire de l’érigeron :

Utilisé par les Indiens d’Amérique à des fins médicinales et rituelles, cette plante était bouillie dans les saunas nord américains . Sous forme de poudre à priser, elle permettait de provoquer les éternuements, salvateurs en cas de rhume. La plante brûlée, cette fois, représentait un répulsif puissant afin d’éloigner les insectes.

Que contient l’érigeron ?

Ses parties aériennes délivrent une huile essentielle riche en limonène, en terpinéol ainsi qu’en linalol ainsi que des flavonoïdes, des terpènes et des tanins.

Les indications de l’érigeron :

  • La partie aérienne fleurie de la plante possède des vertus diurétiques et anti-inflammatoires. Utilisée en décoction, l’érigeron serait utilisé pour diminuer les saignements liés aux hémorroïdes.
  • De par ses vertus diurétiques, la plante permet de réguler certains problèmes de dysfonctionnement de la vésicule biliaire, tout en permettant une élimination des toxines : un traitement des plus naturels pour traiter certains rhumatismes, cas d’urétrites ainsi que certaines pathologies uro-génitales liées à un terrain acide.
  • De par ses effets astringents, l’érigeron présente un spectre intéressant pour traiter les troubles gastro-intestinaux, avec épisodes de diarrhée ainsi qu’en cas de dysenterie.

Deux autres variétés d’érigeron :

  • L’Erigeron affinis fut utilisée au Mexique sous forme de une poudre, en tant que dentifrice mais aussi pour soulager en cas de maux de dents.
  • Les Indiens Houmas traitaient les troubles menstruels avec une autre variété d’érigeron ,sa version Philadelphicus.